logo aquanostalgie

LE CYCLE DE L'AZOTE
(Dernière modification le : 16 11 2014)

Issu de la FAQ aquariophile de CyberAqua - Page Qu'est-ce que le cycle de l'azote ?..... Copyright

Comme toutes les créatures vivantes, les poissons rejettent des déchets. Ces produits azotés sont décomposés en ammoniaque (NH3), qui est très toxique pour la plupart des poissons. Dans la nature, le volume d'eau par poisson est très élevé, l'eau est constamment renouvelée et les déchets sont dilués à des concentrations très faibles. Dans les aquariums, quelques heures peuvent suffire pour que leurs concentrations atteignent des doses toxiques.

Qu'est-ce qu'une concentration trop élevée ? Une réponse rapide est que si un test est capable de mesurer des nitrites, c'est qu'il y en a trop ! Envisagez alors une action d'urgence (changements d'eau) pour diminuer les risques (Des informations supplémentaires sur la toxicité des nitrites se trouvent plus loin dans ce document.)

En langage aquariophile, le "cycle de l'azote" (plus précisément, le cycle de la nitrification) est le nom donné au processus biologique qui convertit les nitrites en d'autres composés azotés, relativement moins dangereux. Heureusement, plusieurs espèces de bactéries font cette conversion pour nous. En particulier, les espèces du genre Nitrosomonas convertissent l'ammoniaque (NH3) en nitrite (N02-), tandis que les espèces du genre Nitrobacter convertissent les nitrites en nitrate (NO3-). Aussi, la mise en place du cycle de l'azote se réfère à l'établissement des colonies de bactéries dans le filtre qui convertiront l'ammoniaque en nitrites, puis en nitrates.

Les espèces de bactéries voulues sont présentes partout (dans l'air par exemple). Aussi, dès lors que vous avez une source d'ammoniaque dans votre bac, ce n'est qu'une question de temps pour que les bactéries voulues se développent dans le filtre. Le moyen le plus simple pour provoquer cela est de placer 1 ou 2 poissons robustes et peu coûteux dans l'aquarium. Les fientes des poissons contiennent l'ammoniaque nécessaire à la vie des bactéries. Ne les nourrissez pas de trop ! Trop de nourriture entraîne l'apparition de trop d'ammoniaque ! Les espèces à conseiller sont : le poisson rouge pour le bac d'eau froide, le danio et les barbus pour les bacs d'eaux chaudes.

Cycle de l'azote : durée

Lors de l'établissement du cycle, le taux d'ammoniaque va monter puis chuter lorsque les bactéries nitrifiantes vont se développer. Le taux de nitrites atteint alors très vite un maximum car les bactéries dénitrifiantes ne se développent pas tant que le taux de nitrite est faible. Le taux de nitrite continue donc à augmenter, résultat de la dégradation de l'ammoniaque continuellement produit. C'est seulement lorsque les bactéries qui dégradent les nitrites en nitrates se seront développées que son taux diminue, voyant celui des nitrates augmenter. Le cycle est alors établi.

Le cycle est réellement mis en place lorsque les nitrates sont produits et que les taux d'ammoniaque et de nitrites sont proches de zéro. Pour déterminer si le cycle est établit, procurez-vous le test approprié et mesurez vous mêmes les taux. Vous pouvez également emporter un échantillon d'eau de l'aquarium dans un magasin qui fera le test pour vous. La mise en place du cycle prend entre 2 et 6 semaines. Si la température est basse (moins de 20°c), cela peut prendre encore plus de temps. Les bactéries nitrifiantes, contrairement à de nombreuses autres espèces, croissent lentement. A titre d'exemple, et sous conditions optimales, il leur faut 15 bonnes heures pour doubler leur population.

Il est parfois possible d'accélérer la mise en place du cycle. Certaines méthodes classiques sont expliquées plus loin.

Attention : RESISTER A LA TENTATION D'AJOUTER PLUS DE POISSONS AVANT QUE LE CYCLE SOIT PLEINEMENT ETABLIT ! Plus de poissons, c'est plus d'ammoniaque produit qui va à court terme entraîner le stress et la mort probable de tous les poissons.
Une fois que le taux d'ammoniaque dépasse la concentration stressante voire toxique, le bac subit ce qu'on appelle le "syndrome du nouveau bac"; l'aquarium n'a pas achevé la mise en place de son cycle et l'ammoniaque accumulé est devenu mortel pour les poissons.

Toxicité de l'ammoniaque ?
Dans un bac déjà équilibré, l'ammoniaque est indécelable au moyen des tests vendus dans le commerce. Si ce n'est pas le cas, cela signifie que le filtre biologique ne fonctionne pas correctement, soit parce que le cycle n'est pas encore établi, soit parce le filtre ne fonctionne pas de la manière souhaitée (trop petit pour la quantité de poissons, bouché, etc.) Il est impératif d'associer le filtre à une trop grande concentration en ammoniaque.

La concentration exacte à partir de laquelle elle devient toxique dépend de l'espèce de poisson; certains étant plus tolérant que d'autres. De plus, d'autres facteurs tels la température et la chimie de l'eau jouent également un rôle. Par exemple, l'ammoniaque (NH3) est en équilibre avec l'ion ammonium (NH4+), et leurs concentrations relatives varient selon la température et le pH. L'ammoniaque est extrêmement toxique; l'ion ammonium est presque sans danger. A haute température et pH, la plupart de l'azote est sous forme d'ammoniaque toxique.

Les tests standards mesures l'ammoniaque total (ammoniaque plus ammonium) sans distinction des deux formes. Le tableau ci-dessous indique les taux maximums que l'on peut considérer comme sans danger à long terme en nitrate (mg/L) (ppm), pour une température et une valeur de pH donné;e. Attention, un bac sain et équilibré ne doit pas permettre la détection de nitrite, ce tableau n'existe que pour que vous puissiez avoir une idée des valeurs dangereuses. Si votre aquarium présente des taux s'approchant des valeurs ci-dessous, prenez des mesures d'urgence IMMEDIATEMENT.

Concentration en ammoniaque dangereuse :
pH Température de l'eau :20 C° Température de l'eau : 25C°
6.5 15.4 11.1
7.0 5.0 3.6
7.5 1.6 1.2
8.0 0.5 0.4
8.5 0.2 0.1

 

Limiter le stress des poissons lors de l'établissement du cycle
Puisque le taux d'ammoniaque va être élevé durant la mise en place du cycle, des mesures de sauvegarde doivent être prises pour éviter la mort des poissons. La méthode la plus simple est d'effectuer de réguliers changements d'eau, ce qui a pour effet de diluer l'ammoniaque à des concentrations supportables.

Pour être vraiment prudent, il est possible d'utiliser certains produits commerciaux tels "aqua-safe" qui neutralisent la toxicité de l'ammoniaque. Ils ne suppriment pas l'ammoniaque mais neutralisent sa toxicité. La filtration biologique reste indispensable pour convertir l'ammoniaque neutralisé en nitrite et nitrate. L'ajout d'un tel produit neutralise instantanément l'ammoniaque produit par les poissons, mais permet au cycle de mettre en place normalement. Il y a tout de même un effet secondaire non négligeable : ces produits rendent les résultats des tests chimiques faux, rendant difficile la détection de la mise en place effective du cycle.

Accélérer la mise en place du cycle (Pour les impatients)
La mise en place du cycle peut être accélérée par de nombreux moyens. Malheureusement, il faut avoir accès à un aquarium qui fonctionne déjà depuis longtemps. L'idée est de récupérer dans un bac dont le cycle est déjà établi des bactéries et de les placer dans le nouveau bac.

La plupart des filtres possèdent un bloc de mousse ou de la ouate sur lesquelles les bactéries se fixent et se développent. Récupérez une partie de celle-ci et placez-la dans le filtre du nouvel aquarium. Les choses iront plus vite.

Si le bac qui fonctionne déjà; possède un filtre sous-sable, les bactéries se trouvent dans le sable. Prenez un peu de sable (une tasse ou plus) et placez le dans une poche dans votre filtre ou déposez le sur le sable du nouveau bac si il est lui aussi à filtre sous-sable.

Si vous avez un filtre d'angle, placez le et faites le fonctionner dans l'aquarium déjà établi une semaine, le temps qu'il soit colonisé. Placez ensuite le filtre ainsi ensemencé dans le nouveau bac.

Des produits contenant des colonies de bactéries nitrifiantes sont également disponibles dans les magasins spécialisés. (Par exemple : "Nitrobacter" pour citer le plus célèbre). En théorie, l'ajout de bactéries accélère la colonisation. A en croire les aquariophiles du réseau, les expériences sont mitigées; certains disent que ça fonctionne, d'autre que c'est absolument sans effet. En principe, de tels produits devraient remplir l'effet escompté. Cependant, les bacteries ne peuvent vivre longtemps sans oxygène et source d'énergie. Aussi, l'efficacité du produit dépendra de sa fraîcheur et s'il n'a pas été soumis à de mauvaises conditions de transport (chaleur). Malheureusement, aucune date ni de fabrication ni de péremption ne figure sur ces produits.

Certains magasins d'aquariophilie fournissent parfois aux acheteurs d'aquarium du gravier issu d'un bac qui "tourne" depuis longtemps. Il s'agit d'être prudent ! Les bacs des magasins peuvent contenir des agents pathogènes indésirables (bactéries, parasites, etc.). On ne veut pas les introduire dans un bac qui fonctionne bien. Dans le cas d'un aquarium nouvellement installé, les poissons seront probablement issus du même magasin, et le danger est par consequent limite, pour peu que les nouveaux venus aient été exposés aux mêmes agents. Si possible, amorcer un filtre avec des bactéries qui ne proviennent pas d'un magasin.

Bien sûr, il y a de nombreuses autres façons de faire qui fonctionnent parfaitement. Il est pourtant difficile de garantir leur efficacité. Il est préférable de rester le plus prudent possible et de ne pas ajouter les poissons trop tôt. Tester l'eau pour être sûr que celle-ci est prête à accueillir les pensionnaires, en s'assurant que les nitrates sont produits.

Retour en haut de page