logo aquanostalgie

LA NOURRITURE (Dernière modification le : 31 01 2013)

      1 Généralités
      2 Les différents types de nourriture
            2-1 La nourriture sèche
            2-2 La nourriture surgelée
            2-3 La nourriture vivante
            2-4 Quelques images de nourriture
      3 La nourriture des bébés poissons
      4 L'élevage des artémias
      5 La spiruline

1 Généralités

La nourriture des poissons, comment nourrir les poissons, à quelle fréquence, avec quoi, autant de questions auxquelles nous allons nous efforcer de répondre dans cet article.

La qualité de la nourriture des poissons est un point fondamental : elle les stimule et leur apporte des nutriments essentiels.
Il est donc nécessaire que vos poissons aient une nourriture la plus variée possible, équilibrée avec apport d'un minimum de vitamines. Dans la plupart des cas, on se base sur deux repas quotidiens et on considère que la quantité correcte est donnée lorsque toute la nourriture est mangée dans les deux minutes qui suivent la distribution.

La nourriture devrait être équilibrée pour répondre aux exigences nutritives des poissons :
     • Protéines : tous les tissus animaux en contiennent une grande proportion et un apport constant est nécessaire car elles conditionnent la croissance. Dosage recommandée de 30 à 40%
     • Lipides : c'est la source d'énergie, il ne faut pas dépasser un taux de 10%
     • Glucides : utiles également comme source d'énergie, des taux de 20 à 35% sont courant
     • Fibres : bien que n'ayant pas de valeur nutritive, elles sont indispensables au bon fonctionnement du système digestif
     • Hydrates de carbone : l' excès s' accumule dans le foie du poisson et entrave son fonctionnement normal, ne pas dépasser 15%
     • Vitamines : les vitamines les plus importantes pour les poissons sont les vitamines A qui stimulent le système immunitaire et les vitamines E qui renforce la fécondité. Les vitamines C sont importantes en cas de stress

L ' alimentation est très importante , si l ' on veut maintenir avec succès les poissons en aquarium et réussir leur reproduction , il convient de leur prodiguer , en plus d ' un environnement adapté , une alimentation saine , qui se doit correspondre le plus possible aux besoins de l ' espèce .Certaines sont strictement carnivores et peuvent consommer que des proies vivantes , les plus faciles acceptent toutes sortes de nourriture , et d 'autres poissons demandent obligatoirement un apport végétal dans leur alimentation .

Retour en haut de page

2 Les différents types de nourriture

2-1 La nourriture sèche

Elle est facile à stocker et à distribuer. Les fabricants ont fait de remarquable progrès puisque, actuellement, on trouve des aliments ayant un bon comportement de flottabilité, une bonne tenue à la dégradation dans l'eau. On trouve également différentes formes :

     • Les sticks, riches en cellulose.
     • les paillettes, qui flottent quelques instants avant de couler.
     • les granulés, la durée de flottabilité est variable, ce qui permet de nourrir les poissons de toutes les couches d' eau, ils sont également moins sensibles à l' humidité et conviennent donc mieux aux distributeurs automatiques.
     • les comprimés, essentiellement pour les poissons de fonds et les alguivores.
     • Les micro nourritures spéciales pour alevins.

Important : la date de péremption devrait toujours être indiquée et respectée, les boites d'aliments devraient être stockées à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'humidité.

2-2 La nourriture surgelée

On trouve dans pratiquement tous les magasins d'aquariophilie un congélateur contenant différents types de préparations. Il faut toujours décongeler la nourriture pour l'amener à une température ambiante, et la rincer par exemple avec un tamis pour artémias, ce qui évitera toute perte. Cette nourriture constitue le complément idéal de la nourriture sèche.

2-3 La nourriture vivante

Tous les poissons adorent un apport occasionnel de nourriture vivante. Il faut toujours rincer la nourriture par exemple avec un tamis pour artémias.
Parmi les avantages de cette nourriture:

     • Les aliments non consommés ne se décomposent pas immédiatement.
     • Le prix de revient de la nourriture vivante fabriquée soi même est relativement réduit.
     • Stimule les poissons et leur activité hormonale.
     • Augmente l'appétit et facilite la digestion.
     • Renforce les défenses immunitaires des poissons.
     • Les poissons adorent guetter leurs proies et les saisir lorsqu'elles tentent de leur échapper.

Dans le cas ou vous décidez de vous lancer dans l'expérience de la reproduction de poissons, vous apprendrez vite que la nourriture vivante est souvent un des facteurs déclencheur de la ponte et parfois la seule nourriture acceptée par les alevins.

Autrefois, trouver de la nourriture vivante pour ses poissons d'aquarium était un grave problème et obligeait souvent l'aquariophile à avoir un élevage personnel, chez lui, des différentes nourritures vivantes. Aujourd'hui la nourriture surgelée et même la nourriture vivante ne sont plus un problème : tout bon magasin d'aquariophilie dispose d'un réfrigérateur et d'un congélateur dans lesquels sont proposés différentes nourritures vivantes et surgelées en blister. La très longue conservation des surgelés et la relativement longue conservation des nourritures vivantes simplifie grandement le travail de l'aquariophile. Seule la micro nourriture vivante est difficile à trouver sauf peut être les œufs d'artémias et leur nourriture.

Toutes ces nourritures d'élevage plus ou moins délicat et fastidieux sont réservées aux aquariophiles passionnés, vous trouverez toutes les informations utiles sur cyber vaqua

2-4 Quelques images de nourriture

Nourriture en flocons Tubifex lyophilisés Nourriture en comprimé Nourriture surgelée
Flocons Vers tubifex lyophilisés Nourriture en comprimé Assortiment de surgelé
Grammarus Artémias Assortiment de nourritue
Grammarus Artémias vivante Assortiment de nourriture lyophilisée

 

Retour en haut de page

3 La nourriture des bébés poissons

Au contraire de leurs aînés, les alevins doivent être alimentés souvent, l'idéal étant de leur permettre de disposer, en permanence de la nourriture dont ils ont un besoin impérieux. En effet, chez le jeune alevin, un arrêt de croissance, parfois irréversible, peut résulter d' une alimentation insuffisante pendant 48 heures !

Les Vivipares, qui naissent assez gros et dont la majorité accepte les nourritures sèches constituées des poudres les plus fines.

Les Ovipares éclosent de l'oeuf à l'état de larves plus au moins minuscules. A leurs naissances, ils se nourrissent sur le vitellus contenu dans la vésicule ombilicale, qui leur fait un ventre aussi énorme que disgracieux. Quand leurs réserves sont épuisées, il faut leur fournir des proies vivantes appropriées. Il existe plusieurs méthodes :
- La première : les infusoires. Elle consiste à placer dans un bol d'eau, une feuille de laitue séchée ou une pelure de banane. Le récipient étant exposé à la lumière, vous devez obtenir, dans un délai de 48 heures, une mixture trouble riche en infusoires. Par cuillerées à soupe, on distribue alors, plusieurs fois par jour, ce liquide nourricier aux alevins placés dans un bac suffisamment petit pour que la nourriture s'y trouve relativement concentrée.
- La seconde : C'est les Artémias, mais les petits ne peuvent manger que les artémias nouveau-nés, dites nauplies. Elles ne sont pas vendues dans le commerce, il vous faut donc les faire éclore. Il suffit pour cela d' acheter chez votre détaillant, des oeufs d'artémias et un éclosoir, spécialement conçu pour cet usage.

Kit artémias

Les oeufs éclosent en 24 à 48 heures, les jeunes artémias sont ensuite recueillies grâce a un fin tamis .Il reste plus qu'a les distribuer aux alevins.

Retour en haut de page

4 L'élevage des artémias

Les nauplies d'artémia sont une nourriture de choix pour les alevins nouveau-nés des ovovivipares et d'autres petits poissons. Elles constituent également un met très apprécié par de nombreux poissons d'eau de mer et peuvent constituer un bon substitut au macro-plancton pour les invertébrés filtreurs.

Elevage :

Pour faire éclore des nauplies d'artémia, on n'a besoin que de peu de choses. On peut fabriquer un incubateur à partir de presque rien, depuis la bouteille de lait en plastique d'une contenance de 3,5 litres jusqu'à la bouteille de Soda de 33 cl. Il existe également dans le commerce des incubateurs à daphnies et des cônes ou bouteilles d'incubation en plastique.

Pour que les nauplies naissent puis survivent, l'eau de culture doit être très fortement brassée de façon à laisser les nauplies en suspension dans la bouteille. Ceci peut se faire en aérant l'eau à l'aide d'un tube à air rigide de 30 cm de longueur relié à un morceau de tube flexible de 7 cm, relié lui-même à une petite pompe à air. La section rigide permettra de caler le tuyau dans le récipient. Mais les aquariophiles qui utilisent un diffuseur d'air peuvent trouver qu'il se colmate trop souvent dans cet environnement.

Pour prélever les nauplies, stoppez l'arrivée d'air, plongez un tube rigide dans la culture et laissez reposer. Les coquilles vides vont s'amasser à la surface de l'eau et les nauplies se regrouper vers le fond (si l'eau n' est pas trop salée). On peut alors siphonner les nauplies, les égoutter dans un tamis fin spécial artémia, plonger le tout dans un bol rempli d'eau et utiliser un compte-gouttes pour distribuer les nauplies aux poissons.

Les nauplies peuvent survivre 24 heures dans un aquarium.

Obtenir une souche :

Les oeufs d'artémias peuvent être achetés dans la plupart des boutiques d'aquariophilie et des animaleries ou par correspondance. Les oeufs achetés en gros sont moins chers que les petits flacons ou ampoules vendues dans les magasins. Les boîtes peuvent être conservées au réfrigérateur pendant 2 à 3 semaines, de préférence dans un pot hermétique.

Les oeufs d'artémia ont besoin d'un an d'incubation pour être vraiment prêts à éclore. Le mode d'emploi précise que le faible rendement d'une boîte d'œufs d'artémia récemment ouverte peut être du à une durée d'incubation insuffisante et que les meilleures éclosions sont issues d'œufs qui ont été conservés quelques années.

Les artémia adultes sont destinées aux poissons de plus de 12 cm de long.

Ne vous embêter pas à élever des artémia adultes, il est plus facile d'élever des daphnies et d' acheter des artémias adultes vivantes dans les animaleries.

Ceux qui souhaitent malgré tout tenter cet élevage peuvent utiliser un récipient ayant une grande surface de contact avec l'air , le remplir avec de l'eau salée (sel ordinaire ou synthétique) et ensemencer avec de l'eau verte (eau contenant du phytoplancton) et de l'engrais. Attendez que l'eau soit devenue jaune/vert. Ajouter des nauplies d'artémias ou des artémia adultes vivantes achetées en magasin et patienter. La croissance peut être facilitée par l'ajout de petites quantités de levure de bière, de plancton artificiel comme le Liquidzell et d'autres nourritures microscopiques. Il peut être intéressant de placer cette culture sur une surface qui reçoit un fort éclairage indirect afin de favoriser la croissance des algues microscopiques.

Retour en haut de page

5 La spiruline

Depuis un certain nombre d'année, nous pouvons trouver au rayon nourritures aquariophiles des aliments enrichis en spiruline. Mais qu'est-ce donc que cet additif que toutes les marques ont choisi de promouvoir ? Et pouvons nous l'exploiter dans nos recettes maisons ?

C'est loin d'être un produit nouvellement découvert : la spiruline existe depuis trois milliards d'années et on sait par exemple que les Aztèques et Mayas en consommaient déjà ! Il s'agit d'une micro-algue d'eau douce, de la famille des cyanobactéries : Spirulina platensis.
     • Elle renferme entre 60 et 70% de protéines, ainsi que les acides aminés essentiels, oligoéléments, vitamines et minéraux. Ce qui en fait un excellent complément alimentaire stimulateur de la croissance.
     • C'est une excellente source de caroténoïdes qui renforcent les colorations rouge et orange.
     • C'est également une très bonne source de complément en fer.
     • Elle se présente couramment en poudre (incorporée ou non à divers produits), et se trouve en pharmacie ou beaucoup plus cher, chez les fournisseurs aquariophiles.
     • En s'intéressant de plus près à sa composition, on s'aperçoit qu'elle fait office d'anti-oxydant (Bêta-carotène). Dans l'usage qui nous intéresse, elle contribue à renforcer l'organisme face aux infections diverses, favorise une croissance et un développement harmonieux des jeunes ( Vit. B12 )

Dans le cas d'un choix d'alimentation maison, l'intégration de la spiruline dans le mélange est vivement souhaitée, pour tout type de poissons. Cela remplace avantageusement la vitamine D et fortifie grandement nos petits protégés.

Exemple de nourriture maison :
     • 500 g de petits pois congelés.
     • 500 g d'épinard congelés.
     • 250 g de crevettes entières.
     • 250 g de moules décortiquées.
     • 250 g de filet de poisson.
     • 20 g de spiruline en poudre.
     • 1 sachet ou feuille de gélatine à confiture.

 

Ma recette maison

 

Retour en haut de page