LE SOL DE L'AQUARIUM
(Dernière modification le : 10 12 2014)

1 Généralités

Avant toute chose, il faut définir le type de sol que vous souhaitez utiliser dans votre bac.
Ce choix dépend principalement de 3 facteurs :

Les bacs sans sol. On préférera généralement ne pas avoir de sol du tout dans les bacs de types suivants :

La fonction même de ces bacs en font des bacs non plantés, sauf cas rares, et les plantes sans racines et/ou de surface ou quelques éléments de décoration amovibles seront préférées pour rassurer les occupants et leurs offrir des cachettes.

2 Les différents types de sol

2-1 Sols composés uniquement de sable

Dans le cas des cichlidés par exemple, de nombreuses espèces sont d'exceptionnels excavateurs, qui creusent énormément le sol.
Les bacs possédant des filtres sous-sables (généralement d'un type ci-dessus).
Dans tous les cas, dans ce type de bac, seules quelques rares plantes généralement sans racines peuvent supporter un sol pauvre, mais ce sont plutôt les espèces de poissons que l'on souhaite héberger où la fonction du bac qui imposent ce choix.

2-2 Sols de type "riche" ou "nourricier"

C'est le type de sol le plus couramment utilisé. Il n'est pas adapté aux poissons fouisseurs, bien que certains aquariophiles utilisent alors une grille de séparation entre le sol riche et une couche de sable pure pour éviter que les poissons ne fassent remonter le sol riche en surface. L'ancrage des racines des plantes dans le sol est d'abord, la fonction la plus importante du sol de l'aquarium. Mais, celui-ci doit remplir encore d'autres fonctions vitales au bon développement des plantes. En général, le sol de l'aquarium se décompose en deux couches. Au fond, on trouve un substrat enrichi dont le rôle est de fournir aux plantes les substances nutritives. Au-dessus, et pour séparer l'eau du substrat enrichi, on a généralement un sable du type "sable de Loire" ou du gravier.

2-2-1 Le substrat enrichi

C'est soit un terreau argilo-humique de composition personnelle, qu'on allège souvent en le mélangeant avec du sable de quartzite, soit un des mélanges prêt à l'emploi existants dans le commerce aquariophile. Citons par exemple AquaBasis Plus de JBL, Floredepot de SERA, Deponit Mix de DENNERLE.
La couche a généralement de 2 à 5cm d'épaisseur.

Il n'est pas forcément nécessaire de placer le sol riche sur toute la surface du bac, on peut choisir par avance les zones que l'on souhaite planter, en plaçant du coup le mélange uniquement sur ces zones.
Parfois, des sortes de jardinières constituées de morceaux de rocher (schistes) peuvent également être le seul endroit que l'on souhaite planter. Dans ce cas, le substrat nutritif sera placé uniquement dans ces jardinières.

2-2-2 Le sable

La disposition de sable sur la couche superficielle a pour objectif de cacher du regard et rendre hors d'atteinte des poissons le sol riche. Cette couche de sable à généralement de 2 à 7 cm d'épaisseur
On disposera en général le sol en pente, en plaçant plus de sable sur la partie arrière du bac et en le disposant en pente douce. Ceci a pour effet de diminuer l'effet loupe dû aux vitres, et favorise les dépôts de déchets sur la partie avant du bac, facilitant les nettoyages par aspiration. Au lieu d'une pente douce, on peut faire un décor du type terrasses, ce qui permet de mieux délimiter les zones de plantation. Attention, dans ce cas, le substrat enrichi devra être également plus épais au niveau de la terrasse, et l'épaisseur se sable pourra rester constante.

Au final, le sol complet aura une épaisseur de 4 à 6cm sur la partie avant, contre 7 à 10cm sur la face arrière.
Le type de sable (quartz, etc…) doit assurer une neutralité vis-à-vis de l'eau du bac, le sable de quartzite est généralement utilisé. Dans certains cas, sa capacité à durcir l'eau peut être mis à profit pour par exemple obtenir une dureté élevée (cas par exemple de certains cichlidés des grands lacs africains). La granulométrie (taille des grains) est un élément important pour le futur de votre sol. Si les grains sont très fins, le sol risque de se colmater, si les grains sont très gros, ils ne constituent pas un substrat adapté pour la fixation des plantes. On considère généralement qu'un grain doit faire entre 1 et 2 millimètres. La forme des grains est également un facteur important, si ils possèdent des arrêtes coupantes, il risque de blesser les poissons en les coupant, ceci est particulièrement vrai pour les poissons de fond et sans-arrêtes, comme les Corydoras, qui de plus possèdent des barbillons fragiles pour rechercher leur nourriture.
Si vous voulez avoir un sol sombre, vous préférerez acheter un sable marron, gris, vert ou noir généralement plus cher.
Enfin, faites attention à certains sables noirs aux arrêtes très coupantes.
Laver le sable à l'eau claire jusqu'à ce que l'eau extraite soit limpide (Si vous avez des doutes sur l'origine du sable, il peut être souhaitable de le faire bouillir).