logo aquanostalgie

PLANTATION ET MALADIES DES PLANTES
(Dernière modification le : 30 10 2014)

Généralités

Les plantes ne doivent pas être trop serrées entre elles pour permettre aux racines de se développer.

La lumière doit pouvoir atteindre les feuilles les plus basses sans être gênées par les feuilles supérieures.

Les plantes se développent en fonction de l'espace disponible.

La plantation

Schema de plantation
Voici un schéma simple avec des explicatifs

 

 

 

EN 1 : Avant la plantation, raccourcissez légèrement les racines avec des ciseaux qui coupent, enlever les feuilles flétries et endommagées.

EN 2 : Faites un trou avec le doigt dans le sable, c'est plus facile.

EN 3 : Insérer avec précaution, les racines dans le trou et reboucher doucement.

EN 4 : Tasser, et toujours avec précaution, le sable, ensuite tirer légèrement la plante vers le haut, comme cela les racines se placent bien vers le bas.

 

Les plantes à tige : (exemple : Cabomba) sont enterrées sur 3 à 4 cm de profondeur.

Les plantes en touffes : (exemple : Cryptocoryne, Vallisneria) ne doivent pas être enfouies trop profondément, en général, seules les racines et une petite partie blanche à la base de la plante doivent être enterrées.

Les plantes flottantes, les mousses et les fougères aquatiques : se fixent sur un support dur (roche, bois).

Conseils de plantation TROPICA

Pour télé charger cette vidéo : Conseils de plantation TROPICA (MP4 41 Mo)


Les maladies

1 - Feuilles jaunes, mais les nervures restent vertes.
Causes : Engrais exclusivement ferrique.
Remède: Fertiliser avec un engrais total pour plantes aquatiques.

2 - Coloration brune ou noire des feuilles due à la formation de phosphates ferreux.
S'il y a aussi un excès de nitrates, prolifération explosive des algues.
Causes: Excès de phosphates, les changements d'eau sont négligés.
Remède : Changer l'eau régulièrement, ce qui élimine les phosphates excédentaires.

3 - Le manque de fer, l'oligo-élément le plus important, provoque la chlorose. Feuilles jaunes, friables et vitreuses, qui finissent par tomber.
Causes : Fertilisation insuffisante, carence en potassium, excès de phosphates. Dans les aquariums qui reçoivent des apports équilibrés, alcalinité de l'eau trop élevée (pH > à 7).
Remède : Apports réguliers d'un engrais pour plantes aquatiques riche en fer ou apports quotidiens d'oligoéléments ; si nécessaire, diminuer le taux de carbonates.

4 - Les plantes poussent en longueur si l'éclairage provient d' une lumière dont le spectre tire trop vers le rouge. Leur silhouette est basse et touffue quand le spectre tire vers le bleu. Elle est chétive en cas de lumière verte ou jaune.
Causes : Couleur d'éclairage (spectre) mal adapté.
Remède : Fournir l'éclairage adéquat, en se renseignant auprès d'une animalerie spécialisé, par exemple.

5 - Les plantes sont fragiles et délicates, les feuilles vert pâle ou jaunâtres, les tiges menues. Les plantes en rosette ont des petites feuilles sur des tiges malingres. Les plantes à tige portent peu de feuilles, les espaces internodaux sont très grands. à proximité de la source lumineuse, la végétation est vigoureuse et dense tandis que la partie inférieure de la tige est parfois complètement dénudée. On voit apparaître des algues.
Causes : Lampes trop faibles ou trop peu nombreuses, dépourvues de réflecteur, tubes trop vieux, temps d'éclairement insuffisant (inférieur à 12 h par jour). Dépôt d' algues ou de calcaire sur le couvercle. Densité trop importante des plantes en surface.
Remède : Fournir l'éclairage adéquat.

6 - Petits trous dans le limbe ou sur le pourtour des feuilles (comme si celles-ci avaient été grignotées par les escargots ou les poissons) ; puis la plante, ou le groupe tout entier, se décompose.
Causes : Elles sont encore mal connues. Dans tous les cas, une eau malpropre, une nourriture carencée ou trop riche et le manque de lumière sont des facteurs activateurs de la maladie. Elle est déclenchée par des modifications dans le milieu aquatique : changement de l'eau après une longue stagnation, fertilisation après une diète prolongée, remplacement d'un tube d'éclairage trop vieux ou nettoyage d'un filtre très encrassé.
Remède : Rééquilibrer immédiatement le milieu aquatique. Aspirer les débris végétaux. Laisser les plantes au repos, elles guérissent la plupart du temps en quelques semaines. Prévention : Penser à changer l'eau régulièrement, à fertiliser, à remplacer les tubes d'éclairage défectueux.

Carence en substances nutritives, des plantes aquatiques :

Liste des divers symptômes de carence en substances nutritives
Légende de la liste des carences :
Apport de la substance nutritive pour la plante :
- Substance nutritive-----> Symptôme de carence.

Synthèse des acides aminés/des protéines :
- Azote (N)-----------------> Jaunissement des feuilles (chloroses).

Equilibre énergétique :
- phosphore (P)-----------> Chute prématurée des feuilles.

Synthèse des protéines, acides aminés, enzymes, coenzymes :
- Soufre (S)----------------> Troubles de la croissance, jaunissement des plantes.

Activateur enzymatique, osmose, équilibrage des charges :
- Potassium (K)------------> Jaunissement de la pointe et du bord des feuilles.

Réactions enzymatiques, métabolisme :
- Calcium (Ca)-------------> Déformation des parties de la plante en croissance.

Activateur enzymatiques, composant de la chlorophylle, transport des ions :
- Magnésium (Mg)---------> Chlorose, décoloration, chute des feuilles.

Synthèse enzymatique, synthèse de la chlorophylle :
- Fer (Fe)-------------------> Jaunissement des feuilles.

Photosynthèse, métabolisme des protéines, répartitions des glucides, équilibre hydrique :
- Cuivre (Cu)---------------> Croissance anormale, flétrissement rapide, feuilles en forme de spirale.

Réactions enzymatiques, photosynthèse :
- Manganèse (Mn)---------> Carence en fer, atrophie des tissus entre les nervures des feuilles.

Activateur enzymatique :
- Zinc (Zn)------------------> Jaunissement entre les nervures des feuilles, croissance refrénée, malformations au niveau des tiges et des feuilles.

Assimilation du Ca, croissance :
- Bore (B)-------------------> Problèmes de transport, aspect ratatiné des jeunes feuilles.

Assimilation des nitrates :
- Molybdène (Mo)----------> Accumulation de nitrates, points jaunes entre les nervures des feuilles.

Systèmes enzymatique, libération des minéraux :
- Vanadium (V)-------------> Croissance refrénée.


Explications supplémentaires :

Deux groupes de substances nutritives :

1- Les macroéléments : azote, phosphore, soufre, potassium, calcium, magnésium
Substances nutritives principales. Les plantes en consomment des quantités relativement importantes.
L'azote est consommé par les plantes sous forme de nitrates ou d'ammonium et sert, entre autres, à la production d'acides aminés et, par conséquent, de protéines. Le phosphore est absorbé sous forme de phosphates et joue un rôle essentiel dans le cycle énergétique de chaque cellule vivante. En raison des déjections des poissons, les nitrates et phosphates sont souvent présents en quantité plus que suffisantes dans l'eau de l'aquarium et, en cas d'excès, favorisent la croissance des algues. C'est pourquoi il faut choisir des engrais ne contenant pas de nitrate ni de phosphate.
Les autres substances nutritives principales que sont le soufre, le potassium, le calcium, et le magnésium sont nécessaires, pour différentes réactions enzymatiques (ex : la photosynthèse, le métabolisme et, par conséquent, la croissance.)
L'absence de ses substances se traduit souvent par des déformations des plantes et un jaunissement des feuilles.

2- Les oligo-éléments : fer, cuivre, manganèse, zinc, bore, molybdène, vanadium
Les plantes en ont besoin en faibles voire très faibles quantités. Mais les oligo-éléments sont aussi importants que les substances nutritives principales.
Le fer est un composé d'une enzyme générant de la chlorophylle, tandis que la chlorophylle contient du magnésium mais pas de fer. Une carence en fer se manifeste également par un jaunissement des feuilles (elles manquent de chlorophylle).
Le molybdène permet l'assimilation des nitrates, très importante.
Les plantes contribuent ainsi à l'élimination des substances nocives. Le manganèse et le vanadium permettent une bonne activité enzymatique.
Aucune plante ne peut pousser sans ces substances.

Merci à Framboizz et AQUA débutant
© AQUA débutant
© Extrait Sera : " Nourrir les plantes de façon naturelle " et framboizz de AQUA débutant

 

Retour en haut de page